Deux tartinades : courgette,menthe,pignons et poivron, tomates séchées

Pour varier les crudités, rien de mieux que de varier les sauces ! Deux recettes crues délicieuses et parfumées avec peu d’ingrédients et très rapides à faire  ! A servir en tartine ou à utiliser pour assaisonner des crudités.

Tartinade courgette/menthe/pignons
1 petite courgette
1c. à soupe de pignon
1c.à soupe d’amandes blanchies
4c.à soupe d’huile d’olive
10 feuilles de menthe fraîche
1c.à soupe de persil
sel Continue Reading

Être soi et féminité

J’en parle souvent dans mes articles et mes ateliers, se connaître est fondamental pour être soi, c’est à dire exprimer ce que l’on est vraiment dans tous les domaines de notre vie. C’est l’une des voies qui mène vers la plénitude et le bonheur.

Lorsqu’on est soi :
>On est débarrassé de tout ce qui nous encombre, du superflu, on n’a plus besoin de faire semblant d’être ce que l’on n’est pas
>Nos échanges avec les autres sont authentiques, il n’y a plus de contradiction entre ce que l’on est et ce l’on fait
>On est en cohérence/aligné avec nos choix
>Débarrassé des conflits intérieurs, l’énergie circule harmonieusement en nous
>On sait où l’on en est et où l’on va
>On est libéré de toute comparaison, compétition, parce que … on a juste à être ce que l’on est  Continue Reading

CHIA FRESCA PASTEQUE EXPRESS

Une boisson rafraîchissante, originale, colorée, très agréable à servir en été. Elle se prépare en quelques secondes mais n’hésitez pas à la réaliser un peu à l’avance, et à l’entreposer au frais pour laisser les graines de chia gonfler et libérer pleinement leurs bienfaits.

La graine de chia est un super-aliment qui apporte de nombreux nutriments, fibres douces, oméga 3 antioxydants, protéines sous une forme très agréable. Consommées crues et réhydratées ces graines offrent leurs micro nutriments intacts sous une forme agréable à consommer.

Continue Reading

Quatre stratégies pour des jambes légères

On se préoccupe davantage de ses jambes à l’approche de l’été, mais ce qui nous semble inesthétique traduit aussi un besoin de veiller à une bonne circulation. Deux bonnes raisons pour mettre en place un programme jambes légères !

Les causes 

 Les excès de certains aliments : producteurs de « colles » ils ont tendance à épaissir le sang. Ce sont les céréales, les féculents, légumineuses et produits laitiers en excès. Ils génèrent donc ces surcharges qui ralentissent la circulation générale. C’est par effet de la pesanteur que ce sang lourd et épais, ainsi que la lymphe stagnent en bas des jambes et dilatent les vaisseaux sanguins progressivement. Les valvules situées dans les veines et dont la fonction est d’empêcher le sang de redescendre, se referment mal en raison de cette  dilatation. Cela accentue encore  davantage la stagnation de nos liquides organiques dans les membres inférieurs.

Le manque de musculature : entraine une mauvaise circulation de retour. En effet les muscles lorsqu’ils sont toniques exercent une pression sur les vaisseaux sanguins dans le sens du retour veineux. De plus l’exercice active les trois pompes principales de notre système sanguin : le diaphragme, les muscles des cuisses et les petites pompes situées sous la plante des pieds. Leur sollicitation a pour effet également de propulser la circulation de retour.

La fragilisation des tuniques veineuses : liée là encore à une alimentation non adaptée dont les déchets altèrent les parois des vaisseaux sanguins. Ici ce sont les cristaux ou acides qui sont davantage responsables. Les tuniques veineuses, traversées de fibres musculaires, devraient être souples, mais les cristaux entrainent leur relâchement et leur durcissement. Fragilisées, elles ne conduisent plus le sang de manière correcte.

Les organes digestifs encombrés : ils entravent mécaniquement la circulation de retour. Le bol alimentaires, les matières qui stagnent dans l’estomac et les intestins, bloquent le retour veineux un peu comme un barrage stopperait un cours d’eau. Le sang devrait remonter jusqu’au cœur mais il est gêné dans sa course au niveau du ventre.

Comment retrouver une bonne circulation ?

1/Alimentation 

Il est conseillé de consommer davantage de fruits légumes crus et cuits. C’est cette catégorie d’aliment qui est la meilleure pour détoxiquer, fluidifier naturellement le sang et préserver la tunique des vaisseaux sanguins notamment grâce à l’apport d’anti–oxydants.

Voici un exemple de menu pour une journée

Matin
-Tisane (éventuellement miellée)
-Pruneaux ou figues sèches trempés une nuit dans de l’eau (pour équilibrer le transit)
On peut y associer selon la faim, goût, saison au choix :
-Fruits frais ou smoothie maison
-Compote
-Quelques amandes trempées une nuit dans de l’eau
-Biscotte sans gluten avec un peu de fromage cru type crottin

Midi
-Crudité avec huile d’olive + jus de citron ou jus de légumes à l’extracteur (si crudités mal -supportées par exemple)
-Légumes cuits vapeur ou à l’étouffée
-Féculents au choix en petite quantité : pomme de terre, galette de sarrasin, quinoa, ou biscotte sans gluten
-Protéines au choix : œufs ou fromage cru chèvre ou brebis ou faisselle crue ou poisson.
-Pommes cuites ou compote ou pruneaux trempés

17h : fruits frais

Soir :
-Crudités
-Légumes cuits ou soupe sans féculents
-Si il y a eu viande ou poisson le midi préférez de l’œuf ou un peu de fromage type crottin cru et bio
-Fruits cuits ou compote en dessert.

Ce modèle peut paraître rigide pour tous les jours, mais le plus important même si vous avez du mal à vous en approcher c’est vraiment d’ajouter des fruits et légumes frais chaque jour et d’éviter autant que possible blé, céréales contenant du gluten, légumineuses en excès, produits laitiers industriels, café, sucre, alcool.

2/  Activer les « pompes » musculaires 

Les « pompes »  les plus importantes pour la circulation sanguine sont peu connues : ce sont les muscles des cuisses. On le constate facilement : quelques flexions, ou quelques marches montées et l’on est essoufflé !  C’est parce que le sang est propulsé alors très rapidement vers le cœur. Plus on travaillera sur les cuisses (en commençant à son rythme, en douceur bien sûr), plus on actionnera la circulation de retour. Le vélo par exemple est un excellent sport.

De même nous avons de petites pompes sous la plante des pieds qui sollicitées entrainent elles aussi la circulation de retour. La marche bien sûr les sollicite et le vélo elliptique.

Enfin, pour activer le diaphragme, notre troisième pompe, on peut rechercher l’essoufflement. Tous les exercices qui essoufflent, mais aussi les respirations profondes en conscience, influent sur la circulation de retour. ( En veillant toujours bien sûr à démarrer les exercices très progressivement si l’on n’est pas entraîné.)

3/ Tonifier vaisseaux et capillaires

Une méthode pour « muscler » capillaires et vaisseaux sanguins terminez votre bain ou douche par une légère réfrigération des jambes. Le chaud dilate les parois veineuses et leurs fibres musculaires, le froid les rétracte. Appliquer régulièrement, on exerce une vraie « musculation » des vaisseaux sanguins qui aura pour effet de les tonifier progressivement.

4/ libérer le système digestif :

Pour libérer les voies digestives, il y a de nombreuses méthodes à faire en même temps si possible :

-Attendre au moins 5 h entre chaque repas sans rien manger afin que la digestion précédente soit entièrement terminée
-Prendre des aliments facilitant le transit : pruneaux, figues sèches trempées une nuit dans de l’eau
-Bouillotte sur le foie le soir après le repas
-Renforcer ses abdominaux, et par conséquent les éliminations, par de l’exercice physique ciblé, musculation, gainage

 

>Un mot sur les plantes circulatoires vigne rouge, hammamelis, marronier d’inde, gingko, mélilot sont les grands classiques. Certes ces plantes fluidifient le sang, activent la circulation de retour, tonifient et renforcent la tunique des vaisseaux sanguins. Vous les trouvez facilement sous forme de compléments alimentaires (choisissez les bio). Mais si elles ne constituent qu’une aide momentanée, elles ne peuvent remplacer l’hygiène de vie exposée ici.

Conseil ++  : Hydrolat de menthe poivrée bio : il suffit de pulvériser sur les jambes l’eau florale, dont l’effet frais et décongestionnant agit très agréablement. Choisissez une marque  qui la commercialise en spray. Très pratique lorsque l’on est en déplacement ou voyage !

 

Ces conseils ne se substituent à l’avis d’un professionnel de santé. Les compléments alimentaires et les plantes ont des contre-indications alors conformez-vous bien aux indications des fabricants et renseignez-vous avant de les employer. Si vous êtes malade ou sous traitement demandez un avis médical. 

Bibliographie

Troubles circulatoires PV. Marchesseau

*