Les combinaisons alimentaires, un guide simple

En naturopathie on part du principe que sur le plan alimentaire nous ne sommes pas fait pour “manger de tout” et de” tout à la fois »*.

Appliquer les bonnes combinaisons alimentaires ponctuellement est favorable à notre système digestif (au repas du soir par exemple) ou dans le cadre d’une cure détox, ou après des excès. On digère plus rapidement, plus facilement, et il en résulte plus d’énergie pour les éliminations et la régénération qui s’améliorent.

Les bonnes combinaisons alimentaires vont engendrer :

  • Meilleures digestions
  • Favorisent le transit
  • Action minceur
  • Action détox
  • Augmentent l’énergie et la vitalité

L’avantage :

  • Pas de faim
  • On peut manger les mêmes quantités qu’habituellement
  • On peut garder les aliments que l’on aime

La règle un peu stricte ( à faire ponctuellement) est de ne pas mélanger les aliments suivant au même repas :

=>Les féculents : riz, pâtes, pain, pois chiche, lentille, tofu, yaourt soja, haricots secs, pomme de terre, courge, patate douce…
=>Les protéines d’origine animale : œufs, viande, poisson, fruits de mer, fromages, yaourts
=> Les fruits frais

Concernant les fruits on peut faire une exception pour les fruits cuits en fin de repas, compote par exemple.

Chacune de ces catégories se mélange parfaitement avec les légumes verts et aqueux : salades, courgettes, haricots verts, concombres, aubergines, poivrons, carottes, oignons, chou, chou fleur etc…

Ne pas oublier de mettre une partie des légumes sous forme de crudité ou jus au cours de chacun des repas.

Certains ouvrages vont beaucoup plus loin dans le détail des aliments (quel féculent, huile ou pas etc…) mais je trouve que ce modèle très simple est facile à appliquer et permet déjà de bien faciliter le travail digestif.

Ce modèle un peu strict n’est conseillé que ponctuellement en revanche il est  favorable de :

  • Manger toujours isolément les fruits des autres aliments
  • Les fruits sont cependant souvent bien tolérés mélangés avec d’autres ingrédients crus (salade composée par exemple)
  • Les fruits cuits sont ok en fin de repas
  • Dans le cadre d’un repas associant féculent + protéine n’associer qu’une seule catégorie de protéine avec une seule catégorie de féculent ( par exemple ne pas manger pain + riz + viande + fromage mais juste riz +viande )
  • Privilégier les féculents doux et les céréales sans gluten ( pomme de terre, patate, douce, millet, sarrasin..) baisser le gluten et les légumineuses
  • Mettez toujours un peu de crudité (salades, jus à l’extracteur…) en début de repas qui facilitent les digestions des autres aliments
  • Evitez les graisses cuites, utilisez des huiles à froid vierge de qualité

*Les aliments biologiques humains PV Marchesseau

Pour aller plus loin >>>

Participez à mon ATELIER ZOOM 

L’ALIMENTATION NATURO 
Les bases

 

Jeudi 27 mai
19h30-21h30
Tarif : 20 euros
Inscription ici 

2h dans une ambiance détendue pour reprendre la maîtrise de son assiette  !

 

 

 

Ces informations ne remplacent pas l’avis d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.