Au milieu de la tempête


Parfois, sans que l’on sache pourquoi, sans crier gare, toutes sortes de pensées commencent à venir nous assaillir. Vous savez, ces pensées qui n’ont aucune réalité que celle de notre esprit, mais qui pourtant sont bien présentes. Puis, simultanément, c’est la vague émotionnelle qui commence à monter. On la sent arriver, impuissant, et puis voilà c’est la tempête qui se déchaîne sur nous. Rien n’est rationnel, aucune explication, rien de tangible, le mental n’y peut rien, la raison n’y peut rien. Alors que faire pour retrouver le calme ? Voici quelques conseils que je vous partage. Un jour ce sera l’un qui aura un effet, et une autre fois, ce sera peut-être un autre qui vous soulagera.

>Sortir, s’arérer du lieu où l’on est. Mieux encore, essayer de faire un peu de rangement, de ménage, diffuser une huile essentielle purifiante ou un encens. Cela peut paraitre trop simple, cependant faire bouger les énergies stagnantes dissipe aussi les pensées que l’on a formées. Une idée chargée émotionnellement peut se fixer à l’endroit où l’on est. Ceci est d’autant plus accentué en cette période où toutes les énergies sont exacerbées, où les émotions prennent le dessus, et dans des lieux où nous sommes reclus et restons immobiles : notre bureau, notre lit, un canapé… Donc l’idée est nettoyer ces nuages invisibles mais nuisibles, formés par nos pensées ce qui aura pour effet de revivifier aussi notre esprit.

>Accepter ces/ses pensées, accepter d’avoir cette part sombre qui parfois surgit, se laisser aller dans l’émotion mais sans pour autant l’alimenter. Laisser ces pensées comme elles sont, faire avec, tant bien que mal, mais essayer de faire quelque chose. Les accepter, et les laisser faire parce que de toute façon elles finiront par se dissiper.

“Nous apprenons à faire la paix avec nous-même, et avec la vie en général, y compris notre souffrance. » B.Shoshana

>Aller plus au fond dans l’émotion, se figurer la pire chose qu’il pourrait se passer, sans l’alimenter, en l’examinant froidement, la regarder vraiment en face, voir ce que cela nous procure. “Lorsque tu as ainsi envisagé le pire, acceptes-en l’éventualité si c’est nécessaire. Cette décision a pour effet immédiat de te soulager” (K.O Schmidt).
Penser au pire peut aussi nous amener à nous rendre compte que cette issue est vraiment impossible, et de la balayer d’un seul coup de notre esprit.
Dans les deux cas, passer immédiatement à autre chose.

Quand il fut illuminé, il put marcher dans la boue, sans en être affecté. Il avait compris que la boue, n’est que de la boue.
Dogen Zenji

>Répéter une affirmation en boucle. Les affirmations peuvent métamorphoser toutes les situations.
-Tout est juste et parfait en moi et en-dehors de moi
-Toutes mes pensée fausses se désagrègent maintenant
-Je suis libéré maintenant de mes pensées
-Je suis digne de réussir
-Je suis digne d’être aimé
-Tout ce que je fais est juste et bon
-Je donne le meilleur et je reçois le meilleur

>Se mettre à l’intérieur de soi, rentrer en soi, laisser tout le reste à l’extérieur, laisser la tempête dehors pour se tapir dans cet espace de calme. On peut même se figurer une zone précise du corps où se réfugier (pour moi cela se place au niveau du plexus). Laisser les émotions, les pensées, en dehors de soi, se recroqueviller comme on s’enroulerait dans une couette, en attendant que la paix revienne. Et lorsque un petit signe d’apaisement parait, essayer de l’alimenter, le nourrir par des pensées positives.

>Examiner sa peur en face, la décortiquer, parce que parfois, même si elle semble irrationnelle, elle peut avoir une cause dans le réel (une erreur que l’on aurait faite par exemple). Si c’est le cas, la reconnaître et mettre en oeuvre les actes pour la solutionner, cela peut absolument tout apaiser.

>Se détacher, être indifférent. Mettre tout de ce qui nous envahit de côté. Ne pas y accorder d’importance. Rejeter sa pensée fermement, “la souffler comme une bougie” ( P. Carton), se connaître suffisamment pour ne plus se laisser impressionner. Puis avancer, faire ce que l’on a à faire.

“C’est comme si nous changions tout le cours de la vie, quand nous changeons notre attitude envers elle. » R.W Emerson

>Transformer les apparences, nous pouvons changer les apparences, nous avons le pouvoir de gommer ce qui nous déplait, effacer les fausses projections inventées par notre esprit, et même les refuser catégoriquement. Il est possible de se réaligner à un nouveau présent et de reprogrammer notre réalité. Ce qu’il convient de faire c’est de repérer l’image, l’idée erronée qui nous apparait, et la remplacer par la bonne option. Parce que la modification de notre perception d’une chose change cette chose.

“Ne soyez jamais rebuté par l’opposition des  apparences et affirmez résolument contre elles et contre votre esprit logicien.” Georges Barbarin

>Vous faites peut-être des prières : si c’est le cas vous savez qu’elles sont d’un grand secours et un moyen de réparer et de guérir de ses peurs profondément. Elles ont le pouvoir de métamorphoser notre être et notre environnement et surtout d’apporter la paix intérieure, et c’est bien cela que l’on recherche avant tout. Choisissez bien sûr une prière qui résonne avec vous, j’aime beaucoup celle qui est ci-dessous, car son message universel offre une vision simple et vraie de la vie.

Que rien ne te trouble
Que rien ne t'effraie
Tout passe
Seul Dieu ne change pas
Ste Thérèse D'Avila

Quoi que l’on applique comme méthode, je pense qu’il faut aussi s’occuper, faire ce que l’on a à faire, avancer, même si c’est difficile. Ensuite, à chaque fois que ces pensées se représenteront, l’habitude de les contrer et d’aller de l’avant sera prise, et ce sera de plus en plus facile d’en sortir.

Bibliographie

  • 100 prière de l’église Marie de Sigy
  • Le succès est à vos ordre K.O Schmidt
  • Le zen ou l’art de tomber amoureux B. Shoshanna
  • Comment on soulève les montagnes Barbarin
  • Vivre sans peur Brenda Shoshanna

2 Replies to “Au milieu de la tempête”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.